Petites et moyennes entreprisesCommerce

Types courants de fraude e-commerce et comment les prévenir

Avec la multiplication des achats en ligne, les arnaques e-commerce continuent de menacer les propriétaires d'entreprises.

Rien qu’en 2023, Juniper Research prévoit que la fraude e-commerce pourrait coûter aux marchands plus de 48 milliards de dollars dans le monde, contre 41 milliards de dollars en 2022.1

Qu'il s'agisse d'escroqueries au trop-perçu ou d'abus en matière de politique de retour, les cybercriminels sont tenaces. Mais vous pouvez éviter de tomber dans le piège des arnaques en prenant des mesures proactives et en sachant à quoi faire attention. Découvrez quelques-uns des types de fraude e-commerce les plus courants, comment ces fraudes peuvent affecter votre activité et ce que vous pouvez faire pour les prévenir.

Qu'est-ce que la fraude e-commerce ?

La fraude e-commerce, également appelée fraude au paiement, se produit lorsque des informations volées ou falsifiées sont utilisées pour effectuer une transaction en ligne illégale. Les fraudeurs commettent généralement des escroqueries à des fins financières ou personnelles, en créant de faux noms pour voler de l'argent au marchand, au client ou aux deux.

Types courants de fraude e-commerce

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les types de fraudes e-commerce les plus courantes:

Arnaque à la livraison de colis

L'acheteur vous demande d'utiliser un service de livraison spécifique. Il peut prétendre qu'il peut obtenir une remise ou qu'il a un fournisseur préféré qui est plus fiable. En réalité, il peut facilement contacter la société de livraison et réacheminer la commande à une autre adresse.

Conseils pour éviter une arnaque à la livraison de colis : Utilisez uniquement votre compte de livraison, vérifiez que la commande ne comporte pas d'autres signaux d'alerte frauduleux, vérifiez l'adresse de livraison du client et expédiez la commande à l'adresse indiquée lors de la transaction.

Arnaque au bordereau d'affranchissement prépayé

L'acheteur vous demande d'utiliser un bordereau d'affranchissement prépayé qu'il vous a fourni, mais les bordereaux d'affranchissement ont pu être achetés avec une carte bancaire volée. Il peut également tenter d'envoyer le colis dans un autre pays, à une boîte postale ou dans un lieu intraçable.

Conseils pour éviter l'arnaque au bordereau d'affranchissement prépayé : N'acceptez pas de bordereaux d'affranchissement et n'expédiez qu'à l'adresse indiquée sur la transaction. Cela vous permet également de rester couvert par la Protection des Marchands PayPal pour les transactions éligibles.

Arnaque au réacheminement de colis

L'acheteur fournit une adresse de livraison incorrecte ou fausse et, comme le colis ne peut être livré, il contacte directement la société de livraison pour réacheminer le colis à une autre adresse. Il dépose ensuite une réclamation en affirmant qu'il n'a jamais reçu le colis parce qu'il a été réacheminé. Dans ce cas, le vendeur ne pourra pas prouver que l'objet a été livré.

Voici ce que pourrait être le scénario :

  • Un acheteur fournit une adresse de livraison incorrecte ou fausse lorsqu'il passe une commande.
  • La société de livraison tente de livrer le colis, mais n'y parvient pas.
  • L'acheteur consulte les informations de suivi en ligne et constate que le transporteur n'a pas pu livrer le colis.
  • L'acheteur contacte votre société de livraison et lui demande d'envoyer le colis à sa bonne adresse. La société de livraison livre le colis à la nouvelle destination.
  • L'acheteur dépose ensuite une réclamation pour non-réception de l'objet.

Conseils pour éviter une arnaque au réacheminement de colis : Collaborez avec votre société de livraison pour empêcher les acheteurs de réacheminer les colis et validez également l'adresse de l'acheteur avant l'expédition.

Arnaque au trop-perçu

Un client tente de payer plus cher un objet ou une commande et vous demande de lui virer la différence. Il se peut qu'il utilise une carte bancaire ou un compte volé pour vous payer. Si le titulaire légitime du compte signale une activité non autorisée, l'argent peut être débité de votre compte.

Conseils pour éviter une arnaque au trop-perçu : Ne virez jamais d'argent à une personne que vous ne connaissez pas, et si un client paie en trop, envisagez d'annuler la commande car il est probable qu'il s'agisse d'une fraude.

Arnaque à l'emploi

C'est le cas lorsqu'une personne vous contacte pour que vous deveniez son employé ou son partenaire. Elle vous demande de vendre des produits sur une place de marché en ligne ou un site, de payer son fournisseur et de mettre à jour l'adresse de votre compte Professionnel avec son adresse. Cette personne peut alors effectuer des transactions frauduleuses et vous pouvez être tenu pour responsable.

Voici un exemple :

  • Une personne vous contacte au sujet d'une nouvelle opportunité commerciale formidable. Elle a besoin d'un employé ou d'un partenaire pour vendre un produit coûteux.
  • Les escrocs amènent alors des personnes innocentes et dignes de confiance à leur envoyer de l'argent et des articles.
  • Ils utilisent ensuite l'argent des commandes pour payer leur fournisseur. Ils l'informent à l'avance que vous allez lui envoyer de l'argent.
  • Ils vous demanderont de mettre à jour l'adresse de votre compte Professionnel avec leur adresse.
  • Une fois que vous aurez payé le fournisseur, vous commencerez à recevoir des réclamations de vos acheteurs indiquant qu'ils n'ont pas reçu leur article, mais une boîte vide (envoyée par l'escroc).
  • Vous déposez une réclamation contre le fournisseur. Malheureusement, vous apprenez que vous pouvez être redevable de l'argent versé dans la mesure où le fournisseur a livré l'article à l'adresse de votre compte Professionnel.

Conseils pour éviter les arnaques à l'emploi : Ne communiquez jamais l'adresse d'une autre personne et n'envoyez jamais d'argent à un inconnu. Vous devez également vérifier tous vos fournisseurs.

Vol d'un employé sur un compte PayPal

Dans certains cas, vous pouvez donner à vos employés l'accès à votre compte pour qu'ils puissent faire leur travail. Mais cela vous expose à des risques de fraude. Un employé peut ainsi transférer de l'argent sur son compte, sur les comptes de ses proches ou sur un compte offshore. Lorsque vous lui demandez où est allé l'argent, il peut vous répondre qu'il s'agissait d'un remboursement à un client, d'un paiement à un fournisseur ou d'un paiement de salaire.

Conseils pour éviter une arnaque liée au vol de la part d'un employé :

  • Vérifiez toujours les antécédents des employés potentiels et examinez régulièrement les activités des employés actuels sur votre compte.
  • Si vous avez besoin d'un employé pour gérer vos finances, assurez-vous qu'aucune personne n'a le contrôle de votre compte. Lorsqu'il s'agit de vos finances, vous devez mettre en place des mécanismes de contrôle.
  • Ne donnez aux employés que l'accès aux informations dont ils ont besoin pour faire leur travail.
  • Configurez les privilèges d'accès des employés.
  • Vous pouvez décider du degré d'accès accordé à chacun de vos employés.

Exploitation abusive de la politique de retour

Vous avez vendu un produit et l'acheteur dépose une réclamation en indiquant que le produit est endommagé, que vous avez envoyé la mauvaise commande. Dans ce cas, l'acheteur est invité à vous renvoyer le produit. L'acheteur peut dire la vérité, car les colis sont parfois endommagés lors de l'expédition. Mais si vous remarquez qu'un objet que l'acheteur a déclaré cassé est en parfait état ou que l'acheteur a utilisé l'objet avant de le renvoyer, il est possible qu'il essaie de profiter de vous. Il a peut-être trouvé le produit moins cher ailleurs ou il essaie de contourner votre politique de retour.

Conseils pour éviter une exploitation abusive de la politique de retour :

  • Emballez toujours soigneusement les objets pour éviter tout dommage.
  • Communiquez avec vos clients. Informez-les d'emblée de tout défaut et fournissez des photos du produit afin que les clients sachent exactement ce qu'ils achètent. Si vous vendez un produit technique, envoyez des instructions d'installation pour que l'acheteur puisse utiliser le produit.
  • Proposez une politique de retour adaptée au client afin que l'acheteur ne se sente pas obligé d'inventer une raison pour renvoyer sa commande.
  • Si vous avez vendu un objet sur une place de marché et que vous pensez que votre acheteur utilise de manière abusive la procédure de retour, signalez-le. De même si vous avez vendu un objet sur votre site, vous pouvez contester la réclamation en contactant votre société de paiement. (En savoir plus sur le fonctionnement des réclamations.)
  • Créez une liste interne de clients avec lesquels vous ne souhaitez plus faire affaire. Cette liste doit contenir des informations telles que le nom, l'adresse postale, l'adresse email et le numéro de téléphone.
  • Si vous avez votre propre site, la liste peut également inclure les adresses IP, les identifiants d'ordinateur ou d'appareil et les informations relatives aux cartes bancaires.
  • Contrôlez les nouvelles commandes par rapport à votre liste négative.
  • Si vous êtes une petite entreprise, vous pouvez créer une liste négative à l'aide d'Excel ou d'une macro.
  • Si vous êtes une entreprise plus importante, vous pouvez utiliser un système de règles tiers ou développer votre propre solution en interne.

Fraude à l'affiliation

On parle de fraude à l'affiliation lorsque des affiliés ou des spécialistes du marketing tiers utilisent des méthodes illégales pour percevoir des commissions sur la promotion de produits ou de services, par exemple en créant de faux sites web, en générant de fausses ventes, en utilisant de fausses sources de trafic ou en manipulant le suivi et les rapports. Le résultat ? L'annonceur perd de l'argent et les affiliés reçoivent des commissions qu'ils n'ont pas légitimement gagnées.

Si vous faites appel à des spécialistes du marketing d'affiliation pour augmenter vos ventes, vous devez tenir compte d'un certain nombre d'éléments supplémentaires. Pour rappel, voici comment cela fonctionne :

  • Les spécialistes du marketing d'affiliation sont rémunérés en fonction de leurs performances.
  • Chaque fois que l'affilié renvoie un client sur votre site et que cela se traduit par une vente pour votre société, l'affilié reçoit une commission.
  • Vous remarquerez peut-être qu'un affilié génère plus de ventes que les autres.

Les affiliés frauduleux profitent de votre programme de partage des revenus en passant des commandes à l’aide de cartes de crédit volées, puis :

  • Comme vous n'avez pas réalisé que les commandes étaient frauduleuses, vous avez payé l'affilié.
  • Des mois plus tard, vous vous rendez compte que l'affilié était un fraudeur parce que vos clients ont porté plainte pour le vol de leurs cartes bancaires.
  • À la suite de cette arnaque, vous pouvez subir des pertes telles que les frais d'affiliation, le coût de votre produit, les frais d'expédition, les frais de transaction, les frais de d'opposition bancaire et votre temps.

Conseils pour éviter la fraude à l'affiliation :

  • Si vous proposez un programme d'affiliation, assurez-vous de connaître vos partenaires.
  • Si vous travaillez en partenariat avec un tiers qui référence des affiliés, prenez le temps de bien comprendre comment ce tiers vérifie et approuve ses affiliés.
  • Payez les affiliés 60 ou 90 jours après la date de la commande. Ainsi, en cas d'opposition bancaire ou de réclamation de la part d'un client, vous le remarquez avant que l'affilié ne parte avec l'argent.
  • Surveillez les pics de ventes sur les produits dont les rémunérations d'affiliation sont plus élevées.

Stratégies et bonnes pratiques en matière de gestion de la fraude e-commerce

De nouvelles arnaques font régulièrement leur apparition. Il est donc essentiel de garder un œil sur les tendances en matière de fraude et de collaborer avec des partenaires qui peuvent vous aider à prévenir la fraude.

Afin de réduire les risques pour votre entreprise, vous trouverez ci-dessous des techniques de gestion de la fraude que vous pouvez envisager d'intégrer dans votre entreprise :

  • Soyez à l'affût des transactions suspectes, telles que la non-concordance des informations de facturation et d'expédition ou les adresses email anonymes.
  • Vérifiez régulièrement les états financiers et l'historique des comptes. Enregistrez et signalez les transactions que vous soupçonnez d'être frauduleuses ou risquées.
  • Définissez des limites d'achat pour le nombre de commandes que vous acceptez de la part de vos clients.
  • Utilisez le système de vérification d'adresse (AVS) pour le traitement des paiements et exigez un cryptogramme visuel au moment du paiement.
  • Mettez régulièrement à jour vos logiciels et systèmes et utilisez des logiciels anti-malware et anti-spyware de niveau professionnel.
  • Avant l’expédition d’une commande, confirmez les détails de la commande avec le client. Cela lui permettra de déceler d'éventuelles erreurs.
  • Formez vos employés à l'identification et à la prévention des fraudes.
  • Envisagez de mettre en place des outils avancés de prévention de la fraude dans vos procédures commerciales.

En savoir plus sur la gestion de la fraude et la protection contre la fraude.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Contenu associé

Si vous acceptez les cookies, nous les utiliserons pour améliorer votre expérience et permettre à nos partenaires de vous présenter des publicités PayPal personnalisées lorsque vous visitez d'autres sites. En savoir plus et gérer les cookies