Sélectionner un pays


Drapeaux

Tendances d'achats mobiles


Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Australie ont été de 3 996 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 204 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 33 % des consommateurs en ligne australiens ont fait des achats via un smartphone et 23 % via une tablette. 74 % des acheteurs par smartphone australiens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs australiens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (30 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (27 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (23 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (21 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (15 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs australiens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (14 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (14 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (14 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (14 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (14 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 47 % des utilisateurs de smartphones et par 45 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (32 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (27 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (22 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Autriche ont été de 1 071 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 205 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 23 % des consommateurs en ligne autrichiens ont fait des achats via un smartphone et 12 % via une tablette. Cinquante-sept % des acheteurs par smartphone autrichiens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs autrichiens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (36 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (23 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (22 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (18 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (18 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs autrichiens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (13 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (12 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (11 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (11 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 43 % des utilisateurs de smartphones et par 40 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (27 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (17 %)
  • Elles rappellent les offres spéciales, les remises et des bons de réduction (16 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile au Brésil ont été de 1 998 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 209 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 34 % des consommateurs en ligne brésiliens ont fait des achats via un smartphone et 18 % via une tablette. Soixante et un % des acheteurs par smartphone brésiliens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs brésiliens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Recherche d'informations sur des produits (38 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (30 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (30 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (28 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (18 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs brésiliens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (16 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (16 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (16 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (16 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (16 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 46 % des utilisateurs de smartphones et par 35 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (43 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (35 %)
  • Elles constituent un mode de paiement innovant (31 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile au Canada ont été de 2 779 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 142 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 19 % des consommateurs en ligne canadiens ont fait des achats via un smartphone et 15 % via une tablette. Cinquante-deux % des acheteurs par smartphone canadiens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs canadiens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (25 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (20 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (18 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (13 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs canadiens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (17 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (14 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (11 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (10 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (10 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 46 % des utilisateurs de smartphones et par 31 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (27 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (25 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (18 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Chine ont été de 9 245 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 251 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 68 % des consommateurs en ligne chinois ont fait des achats via un smartphone et 28 % via une tablette. Quatre-vingt-six % des acheteurs par smartphone chinois sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs chinois utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (49 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (38 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (37 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (36 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (33 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs chinois souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (23 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (22 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (22 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (21 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (19 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 59 % des utilisateurs de smartphones et par 46 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (65 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (47 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (41 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile au Danemark ont été de 155 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 275 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 20 % des consommateurs en ligne danois ont fait des achats via un smartphone et 13 % via une tablette. Soixante et un % des acheteurs par smartphone danois sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs danois utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Envoi d'argent à une autre personne (27 %)
  • Recherche d'informations sur des produits (26 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (22 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (19 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (16 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs danois souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (19 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (16 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (14 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (12 %)
  • Achat par smartphone pendant un déplacement (dans le bus, en attendant un moyen de transport) (12 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 36 % des utilisateurs de smartphones et par 27 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement rapide (30 %)
  • Elles constituent un mode de paiement pratique (24 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (20 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en France ont été de 7 125 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 180 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 21 % des consommateurs en ligne français ont fait des achats via un smartphone et 16 % via une tablette. 56 % des acheteurs par smartphone français sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs français utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (20 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (15 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (15 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (14 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs français souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Recherche d'informations sur des produits (10 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (10 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (10 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (9 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (8 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 39 % des utilisateurs de smartphones et par 50 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (21 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (20 %)
  • Elles constituent un mode de paiement innovant (14 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Allemagne ont été de 6 465 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 210 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 26 % des consommateurs en ligne allemands ont fait des achats via un smartphone et 17 % via une tablette. Soixante % des acheteurs par smartphone allemands sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs allemands utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (30 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (23 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (21 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (19 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (15 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs allemands souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Recherche d'informations sur des produits (13 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (13 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (12 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (11 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 40 % des utilisateurs de smartphones et par 53 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (30 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (23 %)
  • Elles permettent de recevoir instantanément la confirmation d'un paiement (18 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Israël ont été de 181 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 168 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 37 % des consommateurs en ligne israéliens ont fait des achats via un smartphone et 15 % via une tablette. Cinquante et un % des acheteurs par smartphone israéliens sont âgés de 18 à 30 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs israéliens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (54 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (53 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (37 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (29 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (27 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs israéliens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (24 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (19 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin (17 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (15 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (14 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 36 % des utilisateurs de smartphones et par 36 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (38 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (35 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (33 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Italie ont été de 2 099 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 80 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 36 % des consommateurs en ligne italiens ont fait des achats via un smartphone et 24 % via une tablette. Cinquante-deux % des acheteurs par smartphone italiens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs italiens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (36 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (30 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (28 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (16 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (16 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs italiens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (20 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (17 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin (15 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (13 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 53 % des utilisateurs de smartphones et par 44 % des utilisateurs de tablettes.
Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (43 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (29 %)
  • Elles constituent un mode de paiement innovant (26 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile au Mexique ont été de 820 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 174 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 46 % des consommateurs en ligne mexicains ont fait des achats via un smartphone et 30 % via une tablette. Quatre-vingt-huit % des acheteurs par smartphone mexicains sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs mexicains utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (49 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (43 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (31 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (30 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (30 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs mexicains souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (25 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (24 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (23 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (22 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (22 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 49 % des utilisateurs de smartphones et par 31 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement rapide (51 %)
  • Elles constituent un mode de paiement pratique (42 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (38 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (38 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile aux Pays-Bas ont été de 1 303 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 209 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 17 % des consommateurs en ligne néerlandais ont fait des achats via un smartphone et 15 % via une tablette. Cinquante-sept % des acheteurs par smartphone néerlandais sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs néerlandais utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (25 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (19 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (16 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (14 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs néerlandais souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (10 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (9 %)
  • Recherche d'informations sur des produits (9 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (8 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (8 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 54 % des utilisateurs de smartphones et par 50 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (21 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (20 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (11 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Norvège ont été de 936 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 265 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 24 % des consommateurs en ligne norvégiens ont fait des achats via un smartphone et 16 % via une tablette. Cinquante % des acheteurs par smartphone norvégiens sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs norvégiens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (25 %)
  • Recherche d'informations sur des produits (23 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs depuis leur smartphone (15 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (14 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (14 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs norvégiens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (16 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (13 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (13 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (13 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 32 % des utilisateurs de smartphones et par 36 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (29 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (20 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (20 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Pologne ont été de 471 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 134 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 26 % des consommateurs en ligne polonais ont fait des achats via un smartphone et 16 % via une tablette. Soixante et un % des acheteurs par smartphone polonais sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs polonais utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (37 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (30 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (27 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (22 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (21 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs polonais souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (20 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (16 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (15 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (15 %)
  • Achats par smartphone pendant un déplacement (dans le bus, en attendant un moyen de transport) (14 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 39 % des utilisateurs de smartphones et par 32 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (46 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (39 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (26 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Russie ont été de 2 338 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 109 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 34 % des consommateurs en ligne russes ont fait des achats via un smartphone et 26 % via une tablette. Soixante-treize % des acheteurs par smartphone russes sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs russes utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (48 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (32 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (26 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (25 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (24 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs russes souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (25 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (22 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (21 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (19 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (19 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 48 % des utilisateurs de smartphones et par 56 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (49 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (37 %)
  • Elles simplifient la procédure de paiement (27 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Espagne ont été de 1 961 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 223 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 34 % des consommateurs en ligne espagnols ont fait des achats via un smartphone et 23 % via une tablette. Quarante-huit % des acheteurs par smartphone espagnols sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs espagnols utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (37 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (30 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (25 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (21 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (17 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs espagnols souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (17 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (14 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (13 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne depuis leur smartphone (11 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (12 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 39 % des utilisateurs de smartphones et par 35 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement rapide (36 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (24 %)
  • Elles simplifient la procédure de paiement (22 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Suède ont été de 1 097 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 252 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 21 % des consommateurs en ligne suédois ont fait des achats via un smartphone et 11 % via une tablette. Cinquante-deux % des acheteurs par smartphone suédois sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs suédois utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (32 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (22 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne (18 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (18 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (17 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs suédois souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. sur le smartphone (12 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (10 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (10 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (10 %)
  • Recherche d'informations sur des produits (10 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 39 % des utilisateurs de smartphones et par 20 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (21 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (16 %)
  • Elles rappellent les offres spéciales, les remises et des bons de réduction (16 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Suisse ont été de 1 479 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 179 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 32 % des consommateurs en ligne suisses ont fait des achats via un smartphone et 18 % via une tablette. Cinquante-cinq % des acheteurs par smartphone suisses sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs suisses utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (33 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (24 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (18 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (17 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (17 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs suisses souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (16 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. sur le smartphone (13 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (11 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (11 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 47 % des utilisateurs de smartphones et par 28 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (28 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (22 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (15 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile en Turquie ont été de 839 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 168 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 53 % des consommateurs en ligne turcs ont fait des achats via un smartphone et 28 % via une tablette. Soixante et onze % des acheteurs par smartphone turcs sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs turcs utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (46 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (40 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (30 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (30 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (26 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs turcs souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (19 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (19 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (18 %)
  • Achats par smartphone pendant un déplacement (dans le bus, en attendant un moyen de transport) (17 %)
  • Téléchargement de l'application d'un marchand auprès duquel ils aiment acheter (17 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 51 % des utilisateurs de smartphones et par 26 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (52 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (48 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (35 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile aux Émirats arabes unis ont été de 974 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 169 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 57 % des consommateurs en ligne émiriens ont fait des achats via un smartphone et 33 % via une tablette. Trente-deux % des acheteurs par smartphone émiriens sont âgés de 18 à 30 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs émiriens utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (41 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (35 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (33 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (32 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (24 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs émiriens souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Achats par smartphone pendant un déplacement (dans le bus, en attendant un moyen de transport) (21 %)
  • Envoi d'argent à une autre personne depuis leur smartphone (21 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (20 %)
  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (18 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (18 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 52 % des utilisateurs de smartphones et par 31 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (46 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (39 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (34 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile au Royaume-Uni ont été de 14 607 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 152 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 33 % des consommateurs en ligne britanniques ont fait des achats via un smartphone et 23 % via une tablette. Cinquante-huit % des acheteurs par smartphone britanniques sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs britanniques utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (24 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (19 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (18 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (16 %)
  • Achat par smartphone depuis leur domicile ou au travail (16 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs britanniques souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. sur le smartphone (12 %)
  • Utilisation d'une application pour effectuer un achat ou pour payer une facture dans un magasin ou une entreprise (11 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (11 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (11 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (10 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 52 % des utilisateurs de smartphones et par 26 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (27 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (25 %)
  • Elles sont plus simples que le paiement en espèces ou par carte (17 %)

Dépenses via mobile

En 2013, les dépenses consacrées à des achats par mobile aux États-Unis ont été de 40 156 000 000 $ US. Entre 2013 et 2016, ce chiffre devrait augmenter de 140 %.

Popularité des achats par mobile

Au cours de ces 12 derniers mois, 31 % des consommateurs en ligne américains ont fait des achats via un smartphone et 23 % via une tablette. Cinquante-trois % des acheteurs par smartphone américains sont âgés de 18 à 34 ans.

Comportement d'achat

Les consommateurs américains utilisent le plus souvent leur smartphone pour les activités suivantes :

  • Recherche d'informations sur des produits (33 %)
  • Localisation d'un magasin ou d'une entreprise ou recherche d'informations sur l'enseigne (27 %)
  • Lecture d'avis d'utilisateurs (27 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (21 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (19 %)

L'avenir des achats par smartphone

Les consommateurs américains souhaitent surtout pouvoir utiliser leur smartphone pour les activités suivantes à l'avenir :

  • Commande à l'avance (café ou petite restauration, par exemple) à l'aide d'une application ou d'un navigateur (15 %)
  • Comparaison de prix lors d'achats en magasin (14 %)
  • Paiement en caisse par smartphone (à l'aide de la technologie NFC, par exemple) (14 %)
  • Scan d'un code-barres ou d'un QR code (12 %)
  • Accès aux détails d'un magasin, comme les cartes de fidélité, les bons de réduction, les remises, etc. (11 %)

Achats en ligne ou via une application

Parmi les consommateurs qui ont acheté aussi bien par le biais d'une application que d'un navigateur, les applications sont préférées par 45 % des utilisateurs de smartphones et par 52 % des utilisateurs de tablettes.

Les consommateurs préfèrent les applications car :

  • Elles constituent un mode de paiement pratique (36 %)
  • Elles constituent un mode de paiement rapide (24 %)
  • Elles ne nécessitent pas d'avoir sur soi ni de sortir un portefeuille physique lorsque les informations sont mémorisées (19 %)


Tendances d'achat


Coutumes et tabous


Sélectionner un pays


Drapeaux

Évènements


Rentrée scolaire
02/02/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Épiphanie
06/01/2015
Rentrée scolaire
01/02/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Pâques
5 avril 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
21 juin 2015
Fête du Canada
1er juillet 2015
Hanoukka
Du 6 au 14 décembre 2015
Noël
25 décembre 2015
Lendemain de Noël
26 décembre 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Pâques
5 avril 2015
Solennité des Saints Pierre et Paul
29 juin 2015
Noël
25 décembre 2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Nouvel An lunaire
19/02/2015
Fête des Lanternes
05/03/2015
Qingming
05/04/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Jour des enfants
01/06/2015
Épiphanie
12 janvier 2015
Pâques
5 avril 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
21 juin 2015
Días de Amor y Amistad (Saint-Valentin)
20 septembre 2015
CyberLunes (Cyber Monday)
30 novembre 2015
Noël
25 décembre 2015
Épiphanie
06/01/2015
Les soldes
07/01/15 - 10/02/15
Saint-Valentin
14/02/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
21/05/2015
Épiphanie
06/01/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Nouvel An lunaire
19-21 février 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
14 juin 2015
Épiphanie
06/01/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Nouvel An lunaire
19/02/2015
Pâques
05/04/2015
Épiphanie
6 janvier 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Pâques
5 avril 2015
Noël
25 décembre 2015
Shogatsu
01/01/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
White Day
14/03/2015
Rentrée scolaire
01/04/2015
Semaine d'or
Du 29/04/15 au 05/05/15
Jour des enfants
05/05/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Jour des Rois mages
6 janvier 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Journée de l'enfance
30 avril 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
21 juin 2015
Toussaint
1er novembre 2015
Noël
25 décembre 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Fête du roi
27 avril 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
21 juin 2015
Sinterklaas
5 décembre 2015
Premier et deuxième Noëls
25-26 décembre 2015
Fête des grand-mères
21 janvier 2015
Fête des grands-pères
22 janvier 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Journée internationale de la femme
8 mars 2015
Pâques
5 avril 2015
Fête des Mères
26 mai 2015
Journée de l'enfance
1er juin 2015
Fête des Pères
23 juin 2015
Fête des petits amis
30 septembre 2015
Fête de la Saint-Nicolas
6 décembre 2015
Noël
25 décembre 2015
Deuxième Noël
7 janvier 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Jour du défenseur de la patrie
23 février 2015
Journée internationale de la femme
8 mars 2015
Premier Noël
25 décembre 2015
Saint-Sylvestre
31 décembre 2015
Épiphanie
06/01/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Nouvel An lunaire
19/02/2015
Fête de la Saint-Joseph/Fête des Pères
19/03/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
05/03/2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Fête des Mères
31 mai 2015
Fête des Pères
9 novembre 2015
Noël
24 décembre 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Nouvel An lunaire
19-21 février 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
8 août 2015
Saint-Valentin chinoise
20 août 2015
Rentrée scolaire
1er septembre 2015
Festival de la mi-automne
27 septembre 2015
Noël
25 décembre 2015
Saint-Valentin
14 février 2015
Fête des Mères
10 mai 2015
Fête des Pères
21 juin 2015
Fête du sucre
18 juillet 2015
Rentrée scolaire
Septembre 2015
Saint-Sylvestre
31 décembre 2015
Épiphanie
06/01/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Fête des Mères
15/03/2015
Fête de la Saint Patrick
17/03/2015
Pâques
05/04/2015
Saint-Valentin
14/02/2015
Fête de la Saint Patrick
17/03/2015
Pâques
05/04/2015
Fête des Mères
10/05/2015
Fête des pères
21/06/2015
Anniversaire de l'indépendance américaine
04/07/2015
Halloween
31/10/2015
Thanksgiving
26/11/2015
Black Friday
27/11/2015
Cyber Monday
30/11/2015
Noël
25/12/2015

Coutumes :


Les cadeaux professionnels sont peu courants, mais ils sont appréciés. Les cadeaux liés l'activité professionnelle ou les hobbies d'une personne sont tout à fait appropriés.
Les Australiens sont adeptes de l'écologie et utilisent beaucoup les produits recyclés et respectueux de l'environnement. Les petits "cadeaux écologiques" tels que les cabas réutilisables, les cartes, la papeterie et les calendriers en papier recyclé, ainsi que les portefeuilles et porte-monnaie en fibre naturelle sont très appréciés.

Coutumes :


Offrir des couteaux ou des ciseaux symbolise le désir de rompre les liens avec le destinataire du cadeau.
Le noir et le violet représentent le deuil et les mouchoirs sont associés au chagrin et aux enterrements.

Coutumes :


Nous vous recommandons de vous créer une carte professionnelle en anglais et en français.
Si vous êtes invité chez quelqu'un, il convient d'offrir à l'hôte(sse) des chocolats, des fleurs ou une bouteille de vin.
Lorsqu'on reçoit un cadeau, on l'ouvre généralement immédiatement, en présence de celui qui vous l'offre.
En général, le gâteau d'anniversaire d'un enfant est un gâteau à étages au milieu duquel on cache une pièce. L'enfant qui trouve la pièce gagne le droit de jouer en premier à chaque jeu au cours de la fête.
Les enfants assistant à une fête d'anniversaire canadienne peuvent recevoir des crackers en guise de cadeau. Les crackers sont des petits tubes en carton coloré. Lorsqu'on les ouvre, cela fait un bruit de pétard et on y trouve un trésor caché, généralement un petit jouet ou un bonbon.
Au Québec, il convient d'envoyer des fleurs avant le jour d'un dîner auquel on est convié.
Les lys blancs et les chrysanthèmes sont réservés aux enterrements.
Offrir de l'argent est considéré comme impersonnel.
Dans le cadre professionnel, on ne s'échange généralement pas de cadeaux.

Coutumes :


Lorsque l'on est invité chez quelqu'un, on peut offrir des fleurs ou du vin.
Il est préférable de choisir un cadeau classique plutôt qu'un cadeau luxueux ou onéreux.
Un cadeau doit être soigneusement emballé.
Il faut éviter les objets tels que les couteaux, les ouvre-lettres et les ciseaux, car ils peuvent symboliser une rupture de contact.

Coutumes :


Lorsque les consommateurs achètent des cadeaux à leurs proches pour le Nouvel An chinois, ils prêtent particulièrement attention à l'emballage du produit.
Idéalement, les cadeaux pour des évènements heureux doivent être emballés dans du papier rouge, car le rouge est symbole de chance.
Pour les mariages, les emballages dorés et argentés conviennent également.
Les cadeaux doivent être offerts avec les deux mains.
Les cadeaux doivent être refusés une ou deux fois avant d'être acceptés.
Lors du festival de printemps, la coutume chinoise interdit l'utilisation de balais pendant trois jours suivants le jour de l'an pour ne pas faire disparaître la chance portée par la nouvelle année.
Les éventails désignent l'éloignement ou la séparation suite à un mariage. Par exemple, une jeune femme offre un éventail à ses parents pour indiquer qu'elle les quitte pour son mari.
On n'offre jamais de chapeau vert à un homme, car cela sous-entend que sa femme le trompe.
On n'offre pas de cadeaux comportant 4 éléments (en cantonais, le mot "quatre" a la même consonance que le mot "mort").
Le papier et les emballages rouges sont recommandés, mais l'encre rouge symbolise la rupture des liens. Lorsque l'on signe une carte ou que l'on offre un stylo, il faut éviter l'encre rouge.

Coutumes :


Lorsque l'on offre un cadeau, le destinataire doit faire preuve d'une immense gratitude.
Lorsque l'on est invité à un dîner, il convient d'apporter un cadeau à l'hôtesse. On peut offrir des fleurs, des pâtisseries, des chocolats, des fruits et des noix.
Lorsqu'on retrouve des collègues, apporter un cadeau à leurs enfants est une attention appréciée. Les jeux américains et les confiseries sont des objets très populaires pour ces occasions, à condition qu'ils ne soient pas déjà disponibles en Colombie.
En Colombie, le 15e anniversaire d'une fille est considéré comme une étape importante de sa vie. On lui offre généralement de l'or.
Les cadeaux emballés ne sont pas ouverts en public.
Il faut éviter les lys et les soucis qui sont des fleurs réservées aux enterrements.

Coutumes :


Lorsqu'on est invité à une fête ou à un dîner, il ne faut jamais arriver les mains vides. Une bouteille de champagne, un digestif ou une boîte de chocolats sont des cadeaux tout à fait appropriés.
Le 1er mai, le jour de la fête du Travail, il est d'usage d'offrir un petit bouquet de muguet à ses proches.
Si vous offrez des fleurs à la personne qui vous invite à dîner, il convient de lui envoyer la veille ou de lui offrir quelque chose de peu encombrant puisqu'elle sera probablement très occupée pendant la soirée.
On n'offre généralement pas de vin lorsqu'on est invité à dîner. L'hôte s'attend généralement à prendre cette décision par lui-même.
Si vous offrez des fleurs, n'en offrez pas 13.
Les chrysanthèmes blancs et les lys sont réservés aux enterrements.
Les œillets rouges représentent la malveillance.

Coutumes :


Lorsqu'on est invité, il convient d'apporter un petit cadeau, tout en tenant compte de l'occasion et du destinataire.
Les petits cadeaux sont une marque de politesse lors d'une première rencontre professionnelle.
Les anniversaires sont très importants dans la culture allemande. Au matin de leur anniversaire, les enfants s'attendent à trouver des cadeaux et un gâteau.
Les objets pointus tels que les couteaux, ciseaux ou parapluies sont associés à la malchance et ne doivent pas être offerts comme cadeaux de mariage.
Pour un membre de la famille, l'argent est considéré comme un cadeau de mariage très impersonnel.
Pour les couples, les chaussures ne sont pas un cadeau adapté, car elles représentent l'éloignement.

Coutumes :


Offrir des cadeaux est une pratique importante à Hong-Kong. Si l'on reçoit un cadeau, il est poli d'en offrir un à notre tour.
Les cadeaux doivent être acceptés avec les deux mains.
Déballer un cadeau en présence de celui qui nous l'offre sous-entend que l'on est cupide ou impatient. Pour éviter toute gêne, les cadeaux sont généralement acceptés avec un simple "merci", puis ouverts plus tard.
Il est de plus en plus courant pour les entreprises d'envoyer des cartes à leurs associés pour Noël et le Nouvel An lunaire.
Lorsqu'on est invité, on peut offrir des confiseries, des biscuits, des fruits, de l'alcool ou autres cadeaux similaires.
Il est important d'éviter de regarder une chose avec insistance (par exemple, un objet de décoration dans une maison), car l'hôte pourrait se sentir obliger de vous l'offrir.
Pour le Nouvel An lunaire, on offre habituellement de l'argent dans une enveloppe rouge aux enfants et au personnel de service que l'on croise régulièrement. Cela porte le nom de "hong bao". Les billets doivent être neufs et les montants égaux. De nombreux employeurs donnent à leurs employés un "hong bao" équivalent à un mois de salaire.
Offrir un chapeau vert sous-entend que le destinataire est trompé par son conjoint ou que sa sœur n'est pas honorable.
Le papier cadeau bleu doit être évité, car il s'agit de la couleur du deuil.
Les chaussures sont des cadeaux à éviter, car elles dénotent la tristesse et la malchance.
Le mot "quatre" ressemble au mot "mort" dans de nombreux dialectes chinois. Il faut faire tout particulièrement attention à éviter les occurrences ou le rappel du chiffre quatre.

Coutumes :


Lorsque l'on est invité chez quelqu'un à l'occasion d'un repas de fête, il faut toujours apporter un cadeau. Cela est particulièrement important lors de Pessa'h (avril) et Roch Hachana (septembre). On offre généralement des plateaux décoratifs, des vases, des paniers cadeaux, du vin, des fleurs ou des confiseries.
La même règle s'applique lorsque l'on est invité à un repas de Sabbat. Les cadeaux et les fleurs sont souvent appréciés.
Si l'on sait que des enfants seront présents, il convient de leur offrir un petit jouet.
Pour certains événements de la vie tels que les mariages ou les Bar Mitzvah, l'argent est le cadeau qui convient le mieux.
Certains cadeaux doivent être offerts au moment opportun pour ne pas faire l'objet de superstitions. Par exemple, les fêtes prénatales n'existent pas et on n'offre aucun cadeau pour bébé avant la naissance de celui-ci. Il est plus approprié d'envoyer le cadeau environ deux semaines après la naissance du bébé.

Coutumes :


Un cadeau doit toujours être soigneusement emballé.
Les anniversaires et les fêtes catholiques sont les évènements où l'on offre le plus de cadeaux.
On peut offrir des cadeaux à une fête prénatale, mais on les offre le plus souvent aux baptêmes.
À l'occasion d'un baptême, on offre le plus souvent des articles religieux, des albums photo ou de l'argent.
Les Italiens sont généreux et apprécient les cadeaux de marques renommées.
Il faut éviter les emballages cadeaux noirs et dorés, car ces couleurs symbolisent le deuil.
Le rouge est associé à la malchance et doit être évité sur les papiers et emballages cadeaux.
Les Italiens n'offrent jamais de chrysanthèmes, car ces fleurs sont traditionnellement réservées aux enterrements et aux cimetières.

Coutumes :


On emballe toujours un cadeau et on le place dans un sac afin de le rendre moins visible au moment de l'offrir.
Il ne faut pas emballer un cadeau ou un colis dans du papier blanc.
Les cadeaux doivent être offerts en privé. Le contraire peut être gênant pour le destinataire ou peut éveiller la jalousie d'autres personnes.
Les cadeaux doivent être offerts avec les deux mains.
Dans la société japonaise, il est poli de refuser un cadeau une ou deux fois avant de l'accepter.
On n'offre pas de cadeaux comportant 4 ou 9 éléments (le mot "quatre" est très proche du mot "mort" et le 9 est symbole de malchance).
La couleur blanche et les fleurs blanches (plus particulièrement les lys) symbolisent le deuil.
Il convient d'éviter d'offrir des bijoux ou des objets de décoration d'intérieur, car le destinataire pourrait se sentir obliger de les porter ou de les exposer.

Coutumes :


Au Mexique, offrir des cadeaux est symbole d'affection et de reconnaissance. Ne pas en offrir à certaines occasions peut être perçu comme un acte délibérément impoli.
Lorsqu'on est invité, il convient d'apporter un cadeau. Les fleurs sont le meilleur choix, mais on peut également apporter du vin, des confiseries ou des gâteaux gastronomiques.
Les fleurs blanches sont idéales, car elles inspirent la gaité.
Si vos hôtes ont des enfants, vous pouvez leur offrir un cadeau tel qu'un petit jouet introuvable au Mexique ou des vêtements de sport de votre pays d'origine.
Il n'existe aucune règle concernant l'emballage des cadeaux.
Il est de coutume pour les enfants de recevoir une piñata pour leur anniversaire. La piñata est remplie des confiseries et de petits jouets, puis elle est accrochée au plafond ou à un arbre. L'enfant doit alors tenter de la casser en la frappant à l'aide d'un bâton.
Fêtée dans toute l'Amérique latine et les communautés latino-américaines des États-Unis, la Quinceanera est célébrée par les jeunes filles lors de leur 15e anniversaire. Il s'agit d'un rite de passage important qui représente la transition de petite fille à jeune femme. Elle consiste généralement en une messe, elle-même suivie d'une fête.
Au Mexique, offrir des cadeaux dans le cadre professionnel n'est généralement pas nécessaire, mais c'est une marque de gentillesse appréciée.
Traditionnellement, les cadeaux onéreux ne conviennent que si vous êtes très proche du destinataire.
Les fleurs rouges peuvent avoir des connotations négatives et jetteraient des sorts.
Les fleurs violettes sont associées aux enterrements.
Il faut faire attention lorsque l'on offre des objets en argent. Les Mexicains font partie des plus grands producteurs et exportateurs d'argent du monde et en sont très fiers.

Coutumes :


On n'offre pas de cadeaux à n'importe qui, mais uniquement à des proches.
On offre souvent des livres, des objets artisanaux, du vin ou de l'alcool.
Il ne faut jamais offrir de couteaux.
Les cadeaux ostentatoires ou luxueux sont considérés comme gênants et inutiles.

Coutumes :


On ouvre généralement les cadeaux lorsqu'on les reçoit.
Lorsqu'on est invité à dîner, offrir un cadeau à l'hôtesse est une marque de politesse. Les cadeaux les plus courants sont les fleurs, les desserts et les bouteilles de vin.
Les cadeaux luxueux ou onéreux sont perçus comme excessifs dans la culture polonaise, sauf s'ils sont offerts à une personne très proche ou à une occasion vraiment spéciale.
Les fleurs ne doivent pas être offertes en nombre impair.
Il faut éviter d'offrir des fleurs rouges ou blanches, surtout des œillets et des lys.
Les chrysanthèmes jaunes sont associés aux enterrements.

Coutumes :


Les Russes célébrant quatre fêtes d'hiver, il est courant d'offrir des petits cadeaux ou de simples témoignages de reconnaissance. Les très beaux cadeaux sont réservés à la famille.
Certains Russes considèrent qu'offrir une montre est signe de séparation ou d'adieu.
Les chocolats et les fleurs ne s'offrent pas à un homme russe.
Les cadeaux tels que les bijoux ou les montres ne s'offrent pas à une femme russe, sauf s'il s'agit d'un cadeau romantique. Les femmes préfèrent choisir leurs cadeaux elles-mêmes. C'est aussi le cas aussi du maquillage et des cosmétiques.
Pour de nombreux Russes, offrir des objets pointus tels que des couteaux ou des ciseaux est un tabou.
Il est également tabou d'offrir un portefeuille sans y insérer un montant symbolique.
Il faut éviter les fleurs jaunes, car elles peuvent symboliser la maladie ou la séparation.
On n'offre ni chocolats ni fleurs à un homme russe. On peut plutôt lui offrir une bonne bouteille d'alcool fort, des boutons de manchette, une cravate ou des accessoires technologiques tels qu'un stylet pour smartphone ou tablette, une coque pour téléphone ou un casque audio.

Coutumes :


Lorsqu'on est invité chez quelqu'un, il convient d'offrir un petit cadeau emballé à l'hôtesse tel que des chocolats, des pâtisseries ou une bonne bouteille de vin.
Les cadeaux sont ouverts immédiatement, en présence de l'hôte.
On n'envoie des fleurs que pour les occasions spéciales. On doit offrir les fleurs en nombre impair (à l'exception de 13).
Lorsque l'on offre des fleurs, il convient d'opter pour des fleurs lumineuses et colorées (les roses rouges symbolisent la passion, les roses jaunes l'infidélité).
On peut offrir de la nourriture telle que des pâtisseries, des gâteaux, des chocolats, du champagne et des corbeilles de fruits.
Lorsque l'on offre des fleurs, il faut éviter les chrysanthèmes, les dahlias et les lys blancs.
Il faut éviter d'offrir des cadeaux associés au nombre 13 (il est associé à la malchance).
Les cadeaux de haute qualité (par exemple, de marque réputée) sont acceptables, mais tout objet trop luxueux peut être perçu comme un pot-de-vin.

Coutumes :


On ouvre les cadeaux dès qu'on les reçoit.
Pendant la période des fêtes, on offre souvent des boîtes de chocolats.
Dans le monde professionnel, il convient de ne pas offrir de cadeaux aux personnes avec qui l'on fait des affaires.

Coutumes :


Idéalement, les cadeaux pour des évènements heureux doivent être emballés dans du papier rouge, car le rouge est symbole de chance.
Les cadeaux doivent être emballés avec le plus grand soin. L'emballage peut être aussi important que le cadeau.
Les cadeaux doivent être offerts et reçus avec les deux mains.
Les cadeaux doivent être refusés une ou deux fois avant d'être acceptés.
Les éléments suivants sont associés aux enterrements : paquets cadeaux blancs, le noir ou le bleu, les horloges, les serviettes, les mouchoirs, les sandales de paille.
On n'offre pas de cadeaux comptant 4 éléments (en taïwanais, le mot "quatre" a la même consonance que le mot "mort").
Il ne faut pas offrir de ciseaux, de couteaux ou d'autres ustensiles coupants, car ils sous-entendent que vous souhaitez mettre fin à la relation.
Déballer un cadeau avec hâte ou en public est considéré comme impoli.

Coutumes :


Toutes les couleurs de papier cadeau sont acceptables tant que le cadeau est joliment emballé.
Les cadeaux peuvent être présentés en public, mais ils sont généralement ouverts en privé.
Les desserts et les fleurs (en particulier les roses et les œillets) sont des cadeaux populaires en Turquie.
Lorsqu'on est invité à dîner, offrir un cadeau à l'hôtesse est une marque de politesse. Les cadeaux les plus courants sont les desserts et les bougies.
Les mariages sont sans nul doute les évènements où l'on offre le plus de cadeaux dans la culture turque. Traditionnellement, on offre des pièces d'or aux jeunes mariés.
On offre aussi fréquemment des cadeaux pour bébé, généralement des vêtements et de l'argent.
La culture turque étant principalement islamiste, il convient d'éviter d'offrir de l'alcool.
La Turquie étant un pays musulman, la grande majorité de la population ne fête pas Noël.

Coutumes :


Dans un cadre professionnel, on ne s'offre généralement pas de cadeaux au Royaume-Uni. En revanche, à l'occasion d'événements sociaux professionnels, on peut offrir de petits cadeaux typiques de son pays natal.
De nombreux hommes d'affaires sont adeptes du golf et bien souvent, les affaires sont gérées sur le terrain de golf. Les cadeaux liés à cette activité sont donc assez populaires, surtout s'ils portent le nom du club ou de la ville de celui qui les offre.
Il est possible d'offrir un petit souvenir tel qu'un stylo, un presse-papiers, un journal ou d'autres objets portant le logo de la société, un livre sur son pays ou une bonne bouteille de whisky.
Si l'on est invité chez quelqu'un, on peut lui offrir des fleurs, des chocolats, du fromage ou du vin.
Lorsque l'on offre des fleurs, il faut éviter les roses rouges, les lys blancs et les chrysanthèmes.

Coutumes :


Un cadeau peut être aussi simple qu'une carte ou un message personnel. Les cadeaux aux proches sont plus élaborés.
Offrir un cadeau n'est pas un événement exceptionnel, sauf à Noël ou aux anniversaires.
Lorsqu'on est invité à dîner, il convient d'offrir à l'hôtesse une bonne petite boîte de chocolats, une bouteille de vin, des fleurs ou une plante en pot.
On ouvre généralement les cadeaux dès qu'on les reçoit.
Un cadeau provenant de son pays natal sera toujours apprécié. On peut offrir, par exemple, des objets artisanaux locaux, des livres, des confiseries, des spécialités culinaires et de l'alcool ou de la liqueur (si le destinataire boit de l'alcool).
Les règlements de nombreuses sociétés dissuadent leurs employés d'offrir ou de recevoir des cadeaux. La plupart des employés gouvernementaux n'ont pas le droit d'accepter de cadeaux. Si quelqu'un ne peut accepter un cadeau, il ne faut pas se vexer.
Le nombre 13 est associé à la malchance.
Laisser le prix sur un cadeau est inapproprié, mais on inclut souvent un reçu sans prix.

Tendances commerciales par pays

Choisissez votre partenaire ci-dessous pour afficher les statistiques par route, popularité ou données démographiques.


Sélectionner un pays


Drapeaux

Solutions professionnelles